Torres-del-Paine.fr photos de partirou.com

Parc National Torres del Paine - Chili Parc National Torres del Paine - Chili Parc National Torres del Paine - Chili
Situation géographique du Chili

Au sud du Chili, le Parc National Torres del Paine est une merveille de la nature ! Ce grand Parc National d'une superficie d'environ 181 000 hectares, soit environ 100 km x 70 km, est déclaré Réserve de Biosphère par l'Unesco. Le parc est géré par la Conaf (Corporación Nacional Forestal), un organisme chilien. Le nom du Parc National Torres del Paine provient de trois pics appelés "les Torres" (Tours) situés dans le massif "Paine".

Situation géographique du parc national Torres del Paine

Ce Parc National situé au cœur de la Patagonie, renferme de majestueux sommets de la Cordière des Andes, de nombreux lacs, ainsi que de quelques glaciers. Le Parc National est traversé par quelques pistes que peuvent emprunter les véhicules. On y trouve quelques rares hébergements en dur et quelques espaces de camping. C'est donc un endroit de rêve pour les randonneurs, d'autant plus qu'il est parcouru par de nombreux sentiers très bien balisés. La ville la plus proche est Puerto Natales, située à environ 90 km du cœur du Parc National. Plus proche, le village de Cerro Castillo se trouve à 50 km du Parc National, mais il offre très peu de commodités.

Que faire au Parc National Torres del Paine ?

De nombreuses activités peuvent être effectuées dans ce Parc National ; elles tournent évidemment toutes autour de la nature : randonnée, équitation, kayak, pêche, etc.. On peut y passer 1 journée, comme on peut y passer 2 semaines ! Pour une visite éclair du Parc National, pensez tout de même à rester 2 ou 3 jours. La météo capricieuse peut vous faire regretter de ne pas rester plus longtemps sur place pour attendre le soleil ! Il est facile d'organiser soi-même ses visites et, si besoin, les centres d'informations de la Conaf sont là pour vous aider. Il faut tout de même prendre en considération que le Parc est situé dans une région du monde où le climat peut être rude. Le vent souffle souvent, même parfois très fort, et il peut être glacial ! La pluie est également fréquente.

L'accès au Parc National est payant (environ 28 EUR/adulte pour une durée de 1 à 3 jours). Un pass est remis à l'une des entrées du Parc National, permettant de sortir et entrer dans le parc quand on le souhaite.

A travers les pistes

Parc National Torres del Paine - Chili

Afin de préserver cette nature sauvage, aucune route n'est asphaltée dans le Parc National. Les pistes principales sont plutôt bonnes et sont praticables par tous les types de véhicules, à condition de rouler doucement... du moins en été, car en hiver, la neige peut parfois rendre les accès difficiles. Certains tronçons sont plus difficiles à parcourir que d'autres, par exemple certaines pistes ressemblent à de la tôle ondulée tandis que d'autres sont composées de gros cailloux, ce qui rend la conduite assez pénible avec une voiture.

Parcourir une partie du Parc National en suivant quelques pistes est donc relativement facile et offre de magnifiques panoramas. Les pistes, qui ne sont qu'à 150 mètres d'altitude, passent à proximité des grands et beaux lacs de Sarmiento, Nordernskjöld, Pehoé, Grey et Toro, dont les couleurs changent au fil des heures de la journée.

Cuernos del Paine - Parc National Torres del Paine - Chili

Les sommets spectaculaires des Cuernos del Paine, presque visibles en permanence où que l'on se trouve dans le parc, ne cesseront de vous émerveiller ! Il s'agit de 3 sommets facilement repérables de par leurs couleurs : le haut est constitué d'une couche sédimentaire noire, alors que la roche en-dessous est claire. Les sommets font penser à des cornes, d'où le nom "Cuernos" (Cornes). Pour les observer, n'omettez pas de vous arrêter au point de vue "Mirador del Nordenskjöld" situé au bord de la piste (repère 3) ; on peut aussi les observer depuis le bord du Lac Pehoé (Lago Pehoé), au niveau du camping "Pehoé" (repère 10).

Toute cette nature préservée offre d'époustouflants paysages !

Balade et Randonnée

Carte du Parc National Torres del Paine - Chili

Le Parc National Torres del Paine est tout particulièrement propice à la randonnée ou au trekking. En effet, on peut y entreprendre de petites ou grandes randonnées à la journée. Pour observer les "Torres del Paine", il faut entreprendre une longue randonnée à la journée. Pour les plus courageux, on pourra y effectuer un trekking sur plusieurs jours. Il est facile de randonner seul, mais si l'on désire être guidé, de nombreuses agences, situées à Puerto Natales, le feront très bien. N'hésitez pas à passer au Centre des Visiteurs du Parc National pour obtenir des recommandations (conditions météorologiques, difficultés, etc.).

Voici quelques exemples d'itinéraires classés du plus court au plus long :

Salto Grande

Salto Grande - Parc National Torres del Paine - Chili

Salto Grande est accessible en seulement 15 mn de marche (650 m). Il s'agit d'une cascade qui provient de l'écoulement du Lac Nordernskjöld dans le Lac Pehoé (repère 5).

De là, il sera possible de poursuivre vers le point de vue "Mirador Cuernos" (voir plus bas).

Salto Chico

Salto Chico est une cascade créée par l'écoulement du Lac Pehoé dans le Lac del Toro, via la Rivière Paine (repère 6). Cette randonnée en boucle d'environ 1 km est facile puisqu'elle est aménagée de pontons. L'itinéraire passe par l'hôtel-restaurant "Explora".

Mirador Lago Grey

Mirador Lago Grey - Parc National Torres del Paine - Chili

Pour rejoindre le point de vue "Mirador Lago Grey", il faut randonner environ 45 mn depuis le parking du site. Le sentier commence par traverser la Rivière Avutardas via une passerelle, puis traverse la forêt. Le sentier rejoint le Lac Grey, puis une bande de terre qui permet d'accéder à un îlot. Une fois sur l'îlot, le sentier le traverse et se termine à l'autre extrémité, au point de vue "Mirador Lago Grey" (repère 7). De là, s'étend le Lac Grey où flottent de nombreux icebergs en fin de vie. Par temps clair, on pourra apercevoir au loin le Glacier Grey.

Mirador Cuernos

Mirador Cuernos - Parc National Torres del Paine - Chili

Un sentier, long de 4 km, permet de rejoindre le point de vue "Mirador Cuernos" (repère 4) qui donne sur les Cuernos del Paine. Cette facile randonnée offre un panorama époustouflant. Elle débute du parking, permet de rejoindre Salto Grande et se termine devant le Lac Nordernskjöld (ou Nordenskjöld) avec, en arrière-plan, les Cuernos del Paine. Il faut compter 2h en tout pour faire les 8 km aller-retour.

Torres del Paine

Pour observer les fameuses "Torres del Paine" qui ont donné leur nom au Parc National, il sera nécessaire de randonner entre 4 à 5h et y ajouter autant pour le retour.

Les "Torres del Paine" sont les montagnes les plus emblématiques du Parc National. Il s'agit de trois pics granitiques, les "Torres" (Tours) situés dans le massif "Paine" (repère 8). Les 3 pics sont nommés individuellement Torre Norte, Torre Central et Torre Sur (Tour Nord, Tour Centrale et Tour Sud). La plus haute tour est la Torre Sur qui culmine à 2 860 m d'altitude.

Trekking

Pour découvrir plus en profondeur le Parc National, l'idéal est d'effectuer un trek sur plusieurs jours et de passer les nuits dans les refuges ou les campings situés sur les parcours. Les très longs treks ne pourront se faire qu'en été (en raison de la météo et de la fermeture de certains hébergements en hiver, notamment de juin à août). Renseignez-vous avant d'entreprendre un trekking seul, sur le niveau de difficulté, l'état des sentiers et des conditions météorologiques. Le centre d'accueil des visiteurs de la Conaf et les nombreux postes de gardes sont là pour vous renseigner. Attention également à la nécessité de réserver les refuges car en pleine saison, ils affichent vite "complet" ! Une nuit en refuge coûte entre 15 et 40 EUR en dortoir. Certains campings sont payants, d'autres sont gratuits, mais n'ont alors aucune commodité. Pour effectuer un trek, il faut être bien équipé (chaussures, vêtements, matériel de couchage, etc.). Il faut également organiser ses repas (nourriture et boisson à emporter, réchaud...). N'oubliez pas qu'ici, la météo change vite et qu'il peut beaucoup pleuvoir ! Pour trekker plus sereinement, n'hésitez pas à partir en groupe ou avec un guide. La conduite à tenir au sein du Parc National est stricte, notamment concernant les déchets et le feu (veuillez-vous renseigner) car des feux ont malencontreusement ravagé la région il y a quelques années de cela.

Circuit du W

Carte du Parc National Torres del Paine - Chili

Le circuit "W" est nommé ainsi en raison de la forme de l'itinéraire en "W". Sur notre carte, le circuit du "W" est représenté en vert. C'est l'itinéraire le plus réputé du Parc National et il est même mondialement réputé ! C'est un itinéraire permettant de voir les coins les plus spectaculaires du Parc National en 4 à 5 jours de randonnée. Il permet de se rapprocher du massif du Cerro Paine Grande qui possède 4 sommets dont le Cumbre Principal, le point culminant du Parc National (3 050 m). L'itinéraire se rapproche également des Torres del Paine et du Glacier Grey.

L'itinéraire peut se faire d'Est en Ouest ou d'Ouest en Est.

Prenons l'exemple du sens d'Ouest en Est : En général, on démarre la randonnée par prendre un catamaran au Lac Pehoé, depuis l'embarcadère Pudeto (repère 19), ce qui permet de relier rapidement le sentier et évite ainsi 1 à 2 journées de marche supplémentaires (18 km depuis le repère 18). Le catamaran débarque les randonneurs à l'embarcadère Paine Grande (repère 11). Le trekking démarre en direction du Glacier Grey (11 à 15 km). En fin de journée, on pourra alors loger dans l'un des refuges ou campings (repères 22, 23 et 24). Il est également possible d'éviter cette partie de randonnée, en prenant un catamaran au Lac Grey (repère 35), ce qui réduit encore l'itinéraire d'1 journée de marche, d'autant plus que cette première partie de trek et à effectuer dans les deux sens (il faut faire l'aller-retour avant de continuer le parcours). Ce supplément "Catamaran" est cher, environ 120 Euros/pers.. Le lendemain, on se dirige donc vers le Sud, jusqu'au Lac Pehoé (nuit au repère 21 ; 11 à 15 km). Puis direction l'Est, jusqu'à la Rivière Río Francès (repère 33 ; 8 km). Là, on entre dans la Valle Francès (ou Vallée Française), un itinéraire aller-retour de 11 à 15 km, que l'on pourra faire dans la même journée (nuit au repère 34, 33 ou 32). Pour information, les trajets 21-33-34-33-32 cumulés représentent tout de même 28 km, alors pourquoi ne pas le faire en 2 jours. L'itinéraire longe maintenant le Lac Nordernskjöld sur plusieurs kilomètres, avant d'atteindre les repères 29 ou 30. Le lendemain, on part en direction des Torres del Paine (repère 8). Pour finir, il faut rebrousser chemin jusqu'à la piste (repère 28) où l'on pourra éventuellement passer la nuit dans l'un des hébergements confortables. Le parcours complet représente environ 75 km.

Pour rendre l'itinéraire moins onéreux, il faudra se contenter des campings gratuits et éviter de prendre les catamarans.

Circuit du O

Le circuit "O" est nommé ainsi car il effectue une boucle. Sur notre carte, le circuit du "O" est représenté en jaune. Il emprunte le même itinéraire que le "W", mais il ajoute le contournement des Cuernos del Paine par le Nord (repères 25, 26 et 27). Il nécessite 7 à 9 jours de randonnée et a l'avantage d'éviter quelques aller-retour du "W".

Sur les lacs

Des excursions en catamaran sont proposées sur le Lac Grey et sur le Lac Pehoé.

Celle sur le Lac Grey permet de s'approcher du Glacier Grey, ou même de se faire déposer au refuge Grey pour effectuer une randonnée. On peut même envisager une randonnée du refuge Grey jusqu'au refuge Paine Grande (11 km) avec un retour en catamaran via le Lac Pehoé.

Le kayak peut également être pratiqué sur les lacs.

La pêche y est autorisée par endroit (renseignez-vous au centre d'information des visiteurs de la Conaf).

Autres activités dans le Parc National

Le Parc National de Torres del Paine est également l'endroit idéal pour les fans de chevaux ; d'ailleurs de nombreux itinéraires sont prévus pour les chevaux et plusieurs fermes équestres proposent de louer des chevaux. Il est alors possible d'effectuer une balade à la journée ou de partir plusieurs jours à cheval.

N'oublions pas l'escalade pour les amateurs d'alpinisme.

Autres activités autour du Parc National

Puerto Natales

Puerto Natales - Chili

Puerto Natales est une petite ville située à environ 90 km du Parc National Torres del Paine. C'est donc une bonne base pour organiser son séjour au Parc National. On peut y trouver facilement des agences de tourisme, des bus, ou même louer un 4x4. On pourra aisément y loger (voir Où dormir à Puerto Natales). Les restaurants sont nombreux et bon nombre d'entre eux proposent au menu le Crabe Royal de Patagonie, met incontournable dans la région ! Dans le centre, le supermarché "Unimarc" est bien achalandé ( ; ).

La ville est agréable et les vieilles maisons, faites de tôles ondulées souvent rouillées, donnent tout leur charme à ce bourg côtier. Au centre, on peut visiter l'église Parroquia María Auxiliadora (ou Parroquia de Natales).

Puerto Natales est aussi un port de pêche et un port maritime qui assure des liaisons avec Puerto Montt et d'autres villes du pays. La ville se trouve en fait au bord du Seno Última Esperanza, relié à l'Océan Pacifique par le Golf Almirante Montt. Se promener sur le front de mer est agréable, même si l'endroit est très souvent venteux. Au même endroit, il y a une aire de jeux pour les enfants.

Cueva del Milodon

Cueva del Milodon (ou Milodon Cave) se trouve sur la piste (Y-290) reliant Puerto Natales et le Parc National Torres del Paine (voir carte). Il s'agit d'une grotte où le Milodon (un mammifère préhistorique) a été découvert en 1895. Aujourd'hui, la grotte est visitable (9 EUR/pers.) et une réplique grandeur nature du Milodon montre la taille que cette espèce pouvait avoir. Le milodon est une sorte de paresseux géant pouvant mesurer jusqu'à 4 m de haut !

Quand y aller ?

Cette région du monde est bien connue pour être particulièrement balayée par les vents comme le soulignent les panneaux « Attention aux vents violents » qui bordent les pistes ! Il est parfois difficile de se maintenir debout face au vent. Prudence donc, lorsque l'on se trouve devant un précipice ! En raison du vent et de la météo, au cours d'une même journée la température peut varier de 10° à 15°C !

Parc National Torres del Paine - Chili

Parc National Torres del Paine - Chili

En raison de la Cordière des Andes et des latitudes australes dans lesquelles elle se situe, la Patagonie a un climat "de montagne". On peut se rendre à Torres del Paine toute l'année ; toutefois, pour effectuer du tourisme classique ou de la randonnée, il est préférable de choisir les mois les plus chauds qui sont généralement janvier et février. Ces mêmes mois correspondent également aux mois les plus touristiques ! Pour éviter cette période, privilégiez les intersaisons, c'est-à-dire d'octobre à mi-décembre ainsi que le mois de mars. Cependant, certains voyageurs préfèrent s'y rendre en hiver car la neige ajoute un charme à la région. Dans ce cas, il faudra privilégier les mois de juin à septembre. Faire de longues randonnées ou du trekking en hiver peut s'avérer difficile voire impossible. D'ailleurs, les refuges et campings placés sur les itinéraires de trekking sont fermés de juin à août ! Le vent est un élément à prendre en considération en Patagonie car il est souvent omniprésent et lorsqu'il est violent, il peut être glacial ! En été, lorsque le soleil brille et en l'absence de vent, il peut faire 25°C, mais cela reste rare ! Comme le vent est fréquent, la température aura du mal à dépasser les 20°C ! Lorsque le soleil se cache, la température baisse vite et peut avoisiner les 0°C par mauvais temps (été comme hiver) ! En hiver, la température tournera autour des 0°C avec ou sans soleil. Quelque soit le moment de l'année, la météo change très vite et il peut faire beau à un moment de la journée, puis rapidement, les nuages apparaissent, puis la pluie voire même la neige ! Pour davantage de précisions sur le climat, vous pouvez consulter notre fiche climat de la Patagonie chilienne.

Comment se rendre au Chili ?

Pour les ressortissants français, aucun visa n'est nécessaire pour les séjours inférieurs à 3 mois. Un passeport ayant une validité d'au moins six mois après la date de retour est toutefois nécessaire. Informations actualisées en 2016 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères.

Pour effectuer un voyage en Patagonie chilienne, le plus pratique est certainement d'atterrir à Santiago puisque de nombreux vols directs existent depuis la France et depuis d'autres pays vers cette destination. Santiago (également appelé Santiago du Chili) est la capitale du Chili. L'Aéroport International de Santiago se nomme "Arturo-Merino-Benítez" (code aéroport : SCL). Pour trouver le meilleur prix des billets d'avion vous pouvez utiliser l'excellent comparateur de vols du site PartirOu.com.

Pour information, les vols intérieurs (domestiques) partent du même aéroport.

Comment se rendre au Parc National Torres del Paine ?

Carte d'accès au Parc National Torres del Paine - Chili

Depuis le Chili

Depuis Santiago, on pourra opter de rejoindre Torres del Paine par avion. Il y a un aérodrome à Puerto Natales, mais il est très mal desservi. Seuls de petits avions y atterrissent, par exemple, ceux de la compagnie aérienne "Aerivias DAP". L'aéroport de Punta Arenas (Chili) est bien mieux desservi, mais il se trouve à 250 km de Puerto Natales (et à 350 km de Torres del Paine). Si l'on atterrit à Punta Arenas, on pourra ensuite rejoindre la ville de Puerto Natales en bus (la ligne étant bien desservie).

Par la route depuis Santiago, l'itinéraire est long, mais passe par plusieurs lieux intéressants. Globalement, il faut tout d'abord faire 1 000 km de route jusqu'à Puerto Montt, à faire par exemple en bus ou en voiture de location. A Puerto Montt, il faut ensuite prendre un ferry jusqu'à Puerto Natales, une navigation qui dure 4 jours, à travers les fjords chiliens. La compagnie maritime "Navimag" effectue ce trajet. A Puerto Natales, il faudra encore parcourir 90 km de route et de pistes pour rejoindre le cœur du Parc National Torres del Paine, par exemple en bus ou en voiture de location. En haute saison, il y a 2 à 3 bus par jour qui font le trajet entre Puerto Natales et le PN Torres del Paine.

Dans le Parc National, les bus s'arrêtent à l'entrée "Portería Laguna Amarga", à l'embarcadère "Pudeto" et au Centre des Visiteurs "Conaf".

Autres alternatives :

Depuis l'Argentine

Frontière Chili-Argentine

Une autre solution est d'arriver de l'Argentine, qui ne se trouve qu'à 50 km du Parc National Torres del Paine. Du côté argentin, les aéroports les plus proches et les mieux desservis se trouvent à El Calafate et Río Gallegos. El Calafate se trouve à environ 350 km de Torres del Paine. Río Gallegos se trouve à 380 km de Torres del Paine. Des liaisons de bus existent depuis ces 2 villes, vers Puerto Natales. De plus, côté argentin, il y a de nombreux points d'intérêts touristiques comme le Glacier Perito Moreno et le Fitz Roy (situés en Patagonie). Il est même très facile, depuis El Calafate, d'organiser un tour avec une agence argentine, qui propose de se rendre directement au Parc National Torres del Paine, sans passer par Puerto Natales.

Carte des frontières Argentine/Chili à proximité du Parc National Torres del Paine et de Puerto Natales

Il est également facile de venir de l'Argentine en conduisant son véhicule. Il y en 3 frontières à proximité du Parc National. Ces 3 passages, qu'ils soient routes ou pistes, sont tous accessibles avec une simple voiture, mais la conduite peut se compliquer en cas d'intempérie importante ou de chutes de neige. Quelle que soit la frontière, les horaires d'ouverture varient et se situent autour de 8h à 22h ; les douanes sont normalement ouvertes toute l'année.

Le passage de la frontière se fait ainsi : passage de la première douane du pays sortant, puis parfois jusqu'à quelques kilomètres après, passage de la deuxième douane du pays entrant. Aux 2 douanes, il faudra sortir de son véhicule ou du bus pour se rendre au bureau de contrôle des passeports. Les sacs sont généralement inspectés. En entrant au Chili, il est interdit d'emporter de la nourriture fraîche comme des fruits ou des légumes, ou encore des paquets d'aliments ouverts. Les aliments en conserve ou sous vide peuvent quant à eux traverser la frontière, à la condition qu'ils ne soient pas ouverts. Il est cependant bien plus simple de n'avoir aucun aliment ! Pour passer son propre véhicule, il faudra également présenter les papiers du véhicule. Pour passer un véhicule de location, il faudra avoir en sa possession une autorisation de passage d'un pays à l'autre à présenter aux douaniers. Cette autorisation est à demander préalablement au loueur du véhicule, si celui-ci le permet. Il est donc important de se renseigner auprès du loueur, avant même le réserver le véhicule, car tous les loueurs ne fournissent pas cette autorisation. Aux douanes, les véhicules sont fréquemment fouillés.

Voici les 3 frontières situées à proximité du Parc National Torres del Paine et répertoriées du nord au sud :

Arrivée au Parc National

Carte du Parc National Torres del Paine - Chili

Sans 4x4, il est préférable d'emprunter l'itinéraire via la Route 9 asphaltée et dans un très bon état. La route passe par le hameau de Cerro Castillo. Une fois dans le Parc National, il n'y a que des pistes, plus ou moins bonnes, praticables avec la plupart des véhicules, voiture, moto, camping-car, etc.. Dans de plus rares cas, certaines pistes, non obligatoires, sont uniquement praticables en 4x4.

Il y a 5 points d'entrée au Parc National Torres del Paine. Tous les points d'entrée sont marqués par un poste de garde nommé par "Portería" ou "Portería y Guardería" suivit de son nom.

4 points d'entrée sont praticables par tous les véhicules et sont tous accessibles depuis la Route 9, puis la piste Y-150 :

Un autre point d'entrée était réservé aux 4x4, mais des travaux ont permis que ce point d'accès soit praticable avec une voiture (itinéraire non testé) :

Le choix de l'entrée devra se faire en fonction de la destination finale. Dans tous les cas, l'accès coûte environ 28 Euros par personne, valable pour 1, 2 ou 3 jours, avec la possibilité de sortir du Parc National et d'y retourner. A chaque entrée, un arrêt au poste de garde est obligatoire.

Où dormir ?

Dans le Parc National ou à proximité

Carte du Parc National Torres del Paine - Chili Il y a peu d'hébergements dans ou autour du Parc National Torres del Paine. Les hébergements en dur sont onéreux (environ 150 EUR la chambre) lorsqu'ils se trouvent à l'extérieur du Parc National et le sont encore plus (de l'ordre de 400 EUR la nuit) lorsqu'ils sont situés à l'intérieur du Parc National ! Pour les petits budgets, il y a des campings à environ 9 EUR/pers.. Il est formellement interdit de faire du camping ou bivouac sauvage. Certains hébergements proposent de ne pas facturer la TVA de 19%, sous 3 conditions : payer en Dollars américains ; être non résident au Chili (pour cela, le passeport et surtout le papier d'immigration remis lorsque vous entrez au Chili, devront être présentés) ; l'hébergement doit avoir l'autorisation du service des impôts chiliens d'émettre des factures hors taxe.

Voici les hébergements en dur de la région :

Hôtel à Torres del Paine - Chili

Les campings accessibles en véhicule :

Camping à Torres del Paine - Chili

Il y a de nombreux autres campings non accessibles avec un véhicule, mais situés sur les itinéraires de trekking, comme le "W" ou le "O" (voir carte). Il est interdit de camper ou de bivouaquer en dehors des lieux prévus à cet effet, afin éviter les accidents possibles d'incendies et la contamination des sols.

A Puerto Natales

La ville de Puerto Natales est assez fournie en hébergements. En haute-saison touristique, il est parfois conseillé de réserver. Il y en a pour tous les budgets, les tarifs allant de 10 EUR à plus de 200 EUR la nuit.

Voici quelques exemples d'hébergements :

Mais encore...

Faune

Guanacos - Torres del Paine - Chili

Ibis à face noire - Torres del Paine - Chili

Carancho - Torres del Paine - Chili

La faune du Parc National Torres del Paine est incroyable. On pourra y observer le Guanaco, le Cerf, le Condor des Andes, le Nandous, le Pic de Magellan, l'Ibis à face noire, le Vanneau téros, l'Ouette de Magellan,  le Phrygiles de Patagonie, le Carancho, le Renard, et bien d'autres animaux. Quant au Puma de Patagonie, il reste plus discret ! En conduisant, attention aux animaux qui traversent les pistes. Etant protégés par le Parc National, la plupart des animaux n'ont plus peur de l'homme et ne sont donc pas farouches.

Les Guanacos restent les animaux les plus visibles du Parc National. Il y en a vraiment beaucoup ! Cousin du lama, le guanaco est présent sur le territoire sud-américain, et notamment en Patagonie. Son pelage est d'un beau brun-roux et sa taille moyenne varie entre 1,50 et 2 m. Souvent en groupe, on peut facilement l'apercevoir dans les plaines où il trouve de quoi se nourrir (herbes, arbustes, champignons, etc.). Le guanaco aime se mettre au milieu des plaines, comme celles du Parc National Torres del Paine, afin d'avoir une visibilité de loin et de voir arriver un puma, son prédateur principal (après l'homme, en dehors des Parcs Nationaux).

Le Nandou est similaire à une autruche ou un émeu. C'est le plus grand oiseau d'Amérique du Sud, sa taille pouvant avoisiner les 1m60. Tout comme ses cousins, sa constitution ne lui permet pas de voler ; seule sa course effrénée (entre 60 et 80 km/h) lui permet d'échapper au danger.

Il est important de respecter la nature et sa faune et de ne laisser aucune trace de votre passage ! Il est notamment interdit de prélever quoi que ce soit dans le Parc National !

Incendies

Après un incendie à Torres del Paine - Chili

Il est interdit de fumer ou de faire du feu dans le Parc National, en raison des grands risques d'incendie. Un départ de feu est difficilement maitrisable en raison du vent et de la végétation très inflammable. Le parc a connu de grave incendies qui ont été déclenchés par des touristes. Le dernier étant celui de 2012 qui a ravagé de grandes étendues. L'utilisation d'un réchaud à gaz est quant à lui autorisé (en prenant les précautions d'usage, c'est-à-dire loin de toute source inflammable).

Déchets

Il est interdit de jeter ses déchets dans le Parc National Torres del Paine (et dans les Parcs Nationaux en général). Il existe des points de recyclage destinés aux déchets préalablement triés (déchets organiques et non organiques). Ainsi, même les restes de nourritures ne devront pas être jetés ou enterrés dans la nature. Durant un trekking, il est donc nécessaire d'emporter avec soit 2 sacs poubelles, afin de bien trier les déchets au fur et à mesure de l'avancée du trek.

Concernant les besoins pressants, il convient de les enterrer à 20 cm de profondeur et à une distance d'au moins 70 m des points d’eaux. Bien entendu, dans la mesure du possible, il faut privilégier l'utilisation des toilettes dans les hôtels, refuges et campings.

Durée des jours

Etant donné que la Patagonie se situe dans des latitudes australes, la durée du jour est inversée par rapport à la France (quand les journées sont courtes en France, elles sont longues en Patagonie). Dans l'Hémisphère Sud, c'est le 21 juin (hiver austral) que le jour est le plus court, le 21 décembre (été austral) étant le jour le plus long !

A Torres del Paine le 21 décembre, le jour dure 16h40 (lever du soleil à 5h20 ; coucher à 22h10). Le 21 juin, le jour dure 7h50 (lever du soleil à 10h ; coucher à 17h45).

Argent

Au Chili, la monnaie est le Peso chilien, codifié par CLP. Le retrait d'argent pourra se faire à Puerto Natales, tout comme changer des Euros ou des Dollars américains. Certains hébergements peuvent prendre la carte de crédit. Ils acceptent même souvent les Dollars américains. Ils peuvent également vous proposer de ne pas facturer la TVA de 19%. C'est faisable sous 3 conditions : payer en Dollars américains ; être non résident au Chili ; l'hébergement doit avoir l'autorisation du service des impôts chiliens d'émettre des factures hors taxe.

Langue

La langue pratiquée au Chili est l'espagnol, comme dans presque tous les pays d'Amérique du Sud. Dans les zones touristiques, l'anglais est souvent parlé.

Conduire

Pour louer un véhicule au Chili, un permis français est suffisant mais il est préférable d'être muni d'un Permis de conduire International. Les feux de croisement doivent être allumés de jour comme de nuit. Sauf indication contraire, la vitesse sur une route nationale est limitée à 100 km/h et à 60 km/h dans les agglomérations. Les ceintures de sécurité sont obligatoires, à l'avant comme à l'arrière. Attention aux animaux qui peuvent traverser la route à tout moment (guanacos, nandous, etc.) ainsi qu'aux violentes rafales de vent réputées de la Patagonie.

Plus d'informations.....

Si vous souhaitez d'autres informations sur le Parc National Torres del Paine, nous vous invitons à lire le récit de notre voyage au Parc National Torres del Paine, où nous avons passé 4 jours au sein du Parc National durant l'été austral 2013. Vous y trouverez de nombreuses autres informations pratiques ainsi qu'une multitude de photos du Parc National Torres del Paine.

Pour toute question complémentaire, n'hésitez pas à utiliser notre forum.

Bon vent !

Emmanuelle et Gilles

Emmanuelle et Gilles - copyright © 2016